Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Don d'organes : comment s'inscrire par Internet ?

Don d'organes : comment s'inscrire par Internet ?

Retour
5 don organe

Le don d'organes permet de sauver de nombreuses vies, mais même s'il est en nette augmentation, le nombre de donneurs reste insuffisant car trop peu de personnes marquent officiellement leur accord de leur vivant. En Belgique, il est possible de donner son consentement en ligne. Comment faire ?

On peut transplanter avec succès le cœur, le foie, les reins, les poumons, le pancréas, une partie de l'intestin grêle et l'utérus d'une personne décédée. De son vivant, on ne peut donner qu'un rein ou un morceau de foie. Une personne décédée peut ainsi sauver jusqu'à huit vies. Au fil des ans, le nombre de donneurs a constamment augmenté en Belgique : de 27.449 en 2002 à 380.967 à la fin de 2019.

Des conditions strictes

Début 2020, 1341 personnes en Belgique étaient sur la liste d'attente d’un organe. Les greffes ne sont réalisables que dans des circonstances spécifiques. Ainsi, les organes ne peuvent pas être utilisés s'ils ont été affectés par le cancer et certaines infections. Les donneurs doivent décéder dans des « circonstances médicalement contrôlées », généralement dans un hôpital, où les médecins peuvent prendre les mesures nécessaires. La greffe doit être effectuée très rapidement, car les organes ne peuvent être stockés hors du corps que pendant un temps limité.

Comment s'inscrire ?

La loi belge stipule que sauf opposition explicite de votre vivant, vos organes peuvent être automatiquement prélevés en vue d'une greffe. Mais dans la pratique, les médecins en discutent presque toujours avec la famille, et les refus ne sont pas rares... Il est donc important d'en parler avec ses proches. Et vous pouvez aussi faciliter les choses pour tout le monde en enregistrant officiellement votre souhait de donner vos organes à votre décès.

A présent, chacun peut déclarer en ligne son souhait d’être (ou pas) donneur d'organes. Cette possibilité s'ajoute à la déclaration auprès de l'administration communale ou du médecin traitant. Il est possible de modifier sa décision à tout moment.

• Plus d'infos : cliquez ici.

• Pour vous inscrire : cliquez ici.

Lors de votre inscription, vous pouvez aussi choisir de donner d'autres éléments corporels après votre décès : peau, cartilage, tendons, valves cardiaques, tissus osseux, cornées, osselets, artères... Une seule personne peut ainsi considérablement améliorer la vie de 75 patients, souffrant notamment de brûlures graves, d'une déficience visuelle ou de problèmes cardiaques. Lors de votre inscription, vous pouvez également indiquer si votre matériel corporel peut être utilisé pour développer de nouvelles solutions médicales ou pour faire avancer la recherche.

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de PassionSanté ! 

 

 


Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous