Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Rhume et toux : les réels bienfaits du miel

Rhume et toux : les réels bienfaits du miel

Retour
1a miel

e miel est utilisé depuis des lustres pour soulager les symptômes du rhume, et en particulier la toux. Mais ces bienfaits sont-ils démontrés ?

Une série d’études ont tenté d’évaluer cette efficacité, et une équipe britannique (université d’Oxford) a entrepris d’en croiser les données afin de dégager les éléments les plus probants. Les chercheurs rappellent d’abord que le miel, un remède courant dans ce contexte, présente des propriétés antimicrobiennes reconnues, alors qu’il est conseillé - avant de passer si nécessaire aux médicaments - en cas de toux aiguë chez l’enfant.

Supérieur au traitement classique

La méta-analyse a porté sur quatorze études dont le risque de biais a été jugé modéré. Elle montre qu’en comparaison avec les traitements usuels (antidouleurs, sirop, antibiotiques…) ou un placebo (substance inactive), le miel soit présente un effet équivalent, soit améliore davantage le tableau clinique général du rhume (symptômes combinés : toux, nez bouché ou qui coule, larmoiement…), ainsi que sa durée, alors qu’il réduit la fréquence et la sévérité de la toux.

Il s’agit d’un résultat global : certaines études ont mis en évidence un avantage net du miel sur le traitement classique, d’autres ne montrent pas de différence majeure. On ajoutera, à propos des antibiotiques, que ceux-ci ne sont d'aucune utilité dans le traitement du rhume, puisqu'il s'agit d'une infection virale (les antibiotiques ne sont efficaces que contre les bactéries).

Ceci étant, quand on prend en considération l’ensemble des éléments, les auteurs indiquent : « Le miel est supérieur au traitement classique pour l’amélioration des symptômes des infections respiratoires supérieures, et en particulier du rhume. Il s’agit d’une alternative largement disponible et bon marché ».

Concernant l’usage du miel, le principe consiste à laisser fondre dans la bouche l’équivalent d’une cuillerée à café de miel plusieurs fois par jour (surtout lors des quintes de toux), et le soir avant de se mettre au lit.

Source: BMJ (www.bmj.com)
publié le : 05/10/2020 , mis à jour le 04/10/2020

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de PassionSanté ! 


Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous